Les jardins à visée thérapeutique humanisent et transforment l’environnement
des milieux hospitaliers et médicosociaux.
Rejoignez Jardins & Santé pour contribuer à leur développement.

JS PASTILLE Adherer   JS PASTILLE Don   JS PASTILLE Benevole

Le jardin peut-il être à visée thérapeutique ?


Gilles Galopin, maître de conférences à l'Institut Agro Rennes-Angers, spécialiste du végétal en ville et de son impact sur la santé, livre sa réflexion sur le concept encore nouveau de jardin à visée thérapeutique et les voies à approfondir pour améliorer l'offre de soin.

C'est cette approche qui a guidé la conception du jardin éphémère Jardin c'est la santé installé lors de "Jardins, jardin" au jardin des Tuileries, à Paris.

Le jardin nous accompagne tout au long de notre vie. Dans l’enfance, il nous aide à découvrir le monde vivant avec sa complexité, sa richesse et sa fascination. Ses rôles éducatif et d’éveil sont évidents. Dans notre vie d’adulte, il sera souvent un refuge apaisant dont les vertus permettront de réduire le stress de la vie quotidienne. Par la stimulation de l’attention spontanée et la captation mentale, il contribuera à la pleine conscience et à la réduction de la fatigue mentale. La pratique du jardinage en travaillant le sol et en prenant soin des plantes contribue à l’enrichissement de nos microbiotes. Elle favorise aussi l’activité physique, le partage et le lien social. Autant d’éléments qui sont nécessaires à notre bien-être. Le jardin reste également un ami fidèle pour accompagner notre vieillesse. Il constitue un fil conducteur rythmé par les jours et les saisons. Les périodes de croissance, de repos, de production de fleurs ou de fruits par les végétaux, constituent un attachement à la vie. Dans notre société contemporaine, bien que le jardin se soit effacé au bénéfice d’une vie plus urbaine et d’un rythme accéléré, il permet de connecter ou reconnecter l’humain au monde du vivant. Selon la théorie de la biophilie, l’être humain a besoin de relations avec les autres formes du vivant a. Il constitue donc un facteur de ressourcement qui contribue toute notre vie à notre bien-être et à notre bonne santé.

Il nous arrive, au cours de notre vie et en phase de fin de vie, de développer des pathologies qui altèrent notre santé et pour lesquelles le jardin peut être d’un apport précieux aux côtés de la médecine allopathique. Le jardin pourra alors être qualifié de jardin à visée thérapeutique (JAVT). Il se définit comme « un jardin associé à un établissement de soin (social, médico-social et sanitaire) dont l’usage s’inscrit dans l’accompagnement thérapeutique du patient pour favoriser son état de bien-être et sa guérison. Il contribue également au bien-être de l’ensemble de la communauté soignante et accompagnante optimisant de ce fait la résilience des patients b ».
De ce fait, un JAVT doit être conçu avec la communauté soignante et soignée car c’est l’usage du jardin qui définit sa nature, sa fonction et donc le bénéfice apporté à la démarche thérapeutique de l’établissement de soins. Il n’est pas le plus spectaculaire, ni le plus cher, ni le plus grand mais il est parfaitement adapté à sa fonction. Sa mise en place et sa conception imposent nécessairement une consultation interne des différents acteurs qui peuvent être accompagnés par des professionnels qualifiés dans sa conception, sa réalisation et son utilisation.

Ce concept nouveau de JAVT n’est pas admis par tous. Pour qu’il prenne toute sa place dans une médecine intégrative avec d’autres formes de médecines alternatives, il est nécessaire que les acteurs du végétal et de la santé travaillent ensemble. Si l’objectif commun est d’améliorer l’offre de soin pour un maximum de patients, quelques éléments sont encore à approfondir :

  • Le premier doit être consacré à la recherche transdisciplinaire en s’appuyant sur des preuves psycho-affectives et biologiques permettant d’évaluer objectivement les bénéfices réels de la médiation végétale en accompagnement thérapeutique de patients atteints de différentes pathologies,*
  • Le deuxième est de mieux définir les objectifs lors de la mise en place d’un JAVT dans un établissement de soin pour sa conception, sa réalisation et surtout pour sa bonne intégration dans les protocoles de soin.
  • Et enfin, il faut œuvrer pour une professionnalisation des nouveaux métiers liés à la médiation végétale avec des formations de qualité.

La conception et la réalisation d’un jardin à visée thérapeutique éphémère de 50 m² dans le cadre de la manifestation « Jardins, jardin » aux jardins des Tuileries à Paris en juin 2022 a relevé le défi de réunir ces trois composantes.

Ce projet, sous l’impulsion de Pierre Darmet, a été possible par la constitution d’un collectif composé de l’association « Jardin & Santé », la Fédération Française Jardins Nature et Santé, l’Institut Agro Rennes-Angers et de partenaires actifs pour la conception et la réalisation du jardin (outSide, LGA - La Générale d’Aménagements, AIA Life Designers, Green Link, pour les principaux).

Des conférences spécifiques proposées aux professionnels mais également au grand public sont organisées pour expliciter le thème du JAVT.


contact

Jardins & Santé
83, boulevard Saint-Michel,
75005 Paris

contact@jardins-sante.org

rejoignez-nous

Soutenez nous, adhérez, 
où renouvelez votre cotisation
pour  l'année 2022

 en cliquant ici

newsletter J&S

La lettre d'info J&S N°3/2022
              c'est ici 

La lettre d'info de "Jardins & Santé"
pour recevoir la prochaine : 
 inscrivez-vous

recherche